Seconde Peau

“Judith Millot travaille un art contextuel, en résonance avec l’environnement et l’histoire locale. Ses interventions, subtiles et précises, révèlent une certaine poésie des paysages et des architectures.

Seconde Peau, installation sur platane (photomontage et décalcomanies), 2016.

platane, installation, photographie, MAXI, Labenne, carte, Judith Millot

platane, installation, photographie, MAXI, Labenne, carte, Judith Millot

L’attention se porte sur les détails, sur une mémoire cachée qui réapparaît insidieusement. Les grands platanes de la place, emblématiques de ces espaces publics et conviviaux, deviennent le réceptacle de l’histoire de l’urbanisme de Labenne. Des fragments de cartes laissent deviner la transformation de la ville, jouent avec les motifs de l’écorce pour proposer une nouvelle géographie imaginaire.”

Extrait du catalogue édité pour le parcours, commissaire d’exposition François Loustau