Patch-work

Passé industriel de Flers.

La série de photographies présentée est issue d’un travail réalisé en résidence au Relai culturel régional 2angles, durant un mois.

Blanchardière, installation (toile à matelas, coutil, initialement fabriquée à Flers) dans une ancienne manufacture et photographie argentique, tirage sur alu, 70x50cm, 2016.

Extrait, Rue des cités, photomontage panoramique d’une rue composée de différentes maisons extraites des rues nommées “cités” dans la ville de Flers, 190x34cm, 2016.

Vues de l’exposition:
Suite, installation réalisée dans le local de l’entreprise L.I.N    (Lingerie Industrielle de Normandie) spécialisée dans la location et l’entretien du linge de travail, photomontage et tirage sur papier pein
t, 194x51cm, 2016.

exposition, patch-work, 2Angles, Flers, Judith Millot

exposition, patch-work, 2Angles, Flers, Judith Millot

Au fil de ses recherches et de ses rencontres, elle a jeté son dévolu sur le site de la Blanchardière et celui de la Planchette. « Des sites où tout est encore visible, mais abandonné, dans l’espoir d’un projet futur. » Sur ces différents sites, l’artiste a réalisé des installations éphémères, qu’elle pérennise par la photographie. « J’ai travaillé sur des bâtiments avant qu’ils ne soient démolis. » Ce patrimoine industriel architectural a conduit l’artiste à s’intéresser également à l’urbanisme des cités ouvrières, dont l’objectif était de fixer la main-d’œuvre non loin des sites industriels. Le paysage urbain façonné par la main de l’homme est donc particulièrement privilégié dans les travaux de Judith Millot. « C’est la traduction d’un mode de vie », estime-t-elle. Mais, par delà ses recherches graphiques, ses œuvres dressent aussi le portrait, parfois âpre, d’une société. La nôtre.

Extrait de l’article de L’Orne Combattante, « Deux artistes à l’écoute des mutations de notre monde », 24 Mars 2016.